fbpx Skip to content

L’enquête dont on se fichait des résultats…

Oyez, Oyez [[name]],

Vous qui êtes à la recherche de techniques marketing de pointe et originales, approchez.

Plus près, n’ayez point peur.

Vous m’entendez bien ? (Cette phrase n’a aucun sens…)

Ce jeudi 16 mai (en l’an de grâce 2019), à 14h00 (ou 2 heures de l’aprem’), aura lieu un évènement que vous ne sauriez rater.

Et oui, la voici, la voilà, la première conférence en ligne, et surtout en direct de Marketing Mentalist.

Et dedans, on va continuer à parler Marketing et Psycho, on va parler d’enquêtes d’un genre nouveau, et d’encore tellement d’autres choses dont je te parlerai en fin d’email.

Encore un peu de patience jeune "fou-fou" (ou, ne soyons pas sexistes, “fo-folle").

Mais avant cela, place au Mind Trick de la semaine.

Je me lance…

Hum Hum.

RH et Marketing

résultats enquête 1

Après un Master en droit des affaires, je décidais, non sans provoquer les foudres de mes parents, de terminer mon cursus scolaire par un Master en Ressources Humaines.

Et bien ce fût l’une des meilleures décisions de ma vie.

Car s'il est vrai que je n’ai jamais utilisé ce diplôme pour travailler, j’y ai en revanche appris des théories qui ont changé le cours de ma vie (n’ayons pas peur des mots).

Parce que, en Master de RH, on parle de beaucoup de choses, mais principalement de psychologie appliquée au travail et au monde de l’entreprise.

Et ça, je l’ignorais à l’époque, mais ça allait nourrir ma culture marketing et psychologique bien plus que je ne m’en serais douté.

J’y ai découvert, entre autre, que l’une des principales recherches de ces messieurs des entreprises, c’est de comprendre ce qui génère la "motivation". Et pour ça, ils dépensent des sommes colossales.

Et on les comprend.

Parce que le jour où ils découvrent la recette magique qui pousse les braves gens à être motivés à volonté, finis les problèmes d’absentéisme et de productivité.

Et sur le sujet, la littérature est intarissable.
On connaît bien évidemment Maslow et sa fameuse pyramide (aussi célèbre que fausse).

Mais ce n’est qu’un grain de sable dans l’immensité du paysage d’études et de recherches en la matière.

NDLA : Un jour je vous parlerai de Ken Thomas et de comment son approche m’a permis de gagner 140k en 7 jours.

Mais pour le moment, la question n’est pas là.

L’une des enquêtes qui m’a le plus marqué, c’est celle de Henry A. Landsberger en 1950.
Celui-ci allait découvrir ce qu’il appela le “Hawthorne Effect”.

Le "Hawthorne" effect

résultats enquête 2

Je t’explique.

Dans les années 20 et 30 (il devient important de préciser 1920 et 1930), la “Western Electric’s factory” à Hawthorne, dans l’état de Chicago, décida d’étudier ses employés pour déterminer comment les motiver davantage. Elle engagea donc un consultant du nom d’Henry Landsberger (appelons-le "Riton").

Son approche fût simple : demander aux ouvriers ce qui les motiverait à travailler plus, puis, simplement, le mettre en place et voir.

Et donc, suite aux travaux de Riton, on changea les conditions de travail à plusieurs reprises. Et à chaque fois, le même effet se produisit.

Dans un premier temps, la productivité (indicateur de motivation) s’en voyait augmenter fortement. Mais ensuite, "ô" désespoir des dirigeants, celle-ci devait s’écrouler lamentablement.

Flairant que quelque chose de bizarre se tramait, Riton changea totalement son fusil d’épaule, et détermina ainsi que ce n’était nullement le changement de lumière ou la durée de la pause qui était à l’origine du regain de croissance (malin le Riton).

En réalité, c’était l’attention portée aux ouvriers qui créait cet accroissement soudain, mais temporaire, de motivation.

(Sympa comme petite histoire, non ? Si ça vous a plu, vous me le direz. J’en ai tout un tas d’autres à vous raconter…)

Alors, nous, évidemment, on ne fait pas des ressources humaines. Donc la motivation des gens à travailler durement, ce n’est pas notre créneau.

Mais la motivation des gens à acheter ? Ce ne serait-y pas un truc qui pourrait nous intéresser, ça ?

Motivation et Marketing

résultats enquête 3

Et bien, grâce à Riton et son “Hawthorne Effect”, nous voilà en possession d’informations savoureuses pour notre marketing.

En comprenant que ce n’est pas en cherchant à satisfaire les besoins des ouvriers, mais simplement en leur accordant du temps et de l’attention qu’il les motivait, Landsberger, nous donne un levier précieux.

Il nous permet, à nous autres marketeux, de changer la philosophie de nos enquêtes.

Et si, à partir d’aujourd’hui, on faisait des enquêtes dans le seul but de motiver nos prospects (à acheter) ?

Ça vous dit ?

Et bien croyez-le ou non, c’est comme ça que j'ai réduit les taux de remboursement de mes formations en langue quasiment au néant.

Je vous raconte.

N’ayant ni le temps ni l’envie de m’occuper de mes publicités Facebook, je demande à un ponte de le faire. Il accepte.

Et les débuts sont enthousiasmant, puisqu’après une journée, nous voilà à 4 ventes (Gain : 900€ pour moins de 30€ investis).

Je me frotte les mains et me dis : “on va se régaler à ce rythme-là”.

Sauf que…

Sauf que mes produits numériques sont couverts par une garantie de 60 jours. Et bien quelques jours plus tard, je devais recevoir 4 demandes de remboursement.

Comment vous dire que j’étais agacé.

J’ai donc décidé de prendre quelques mesures “psychologiques” pour changer ça. Et c’est comme ça que j’en suis arrivé à mettre en place, au premier jour de ma formation un simple questionnaire.

Dedans, quelques questions simples :

  • Qu’est-ce qui vous plaît dans la formation ?
  • Qu’est-ce qu’il faudrait améliorer ? Etc...

Alors, soyons clairs. Je ne reçois pas que des éloges. Loin s’en faut. J’ai des retours incendiaires, même parfois.

Mais aucune demande de remboursement depuis que j’ai mis ce nouveau système en place (soit une centaine de nouveaux clients depuis).

J’imagine, évidemment que j’aurai des remboursements à faire un jour ou l’autre. Je ne suis pas naïf. Mais même si c’était le cas, passer de 5% en moyenne à…ça !

Quelle amélioration !

Fort de ces résultats, j’ai décidé de me creuser les méninges et de mettre en place toute une approche de vente basée sur une théorie de la motivation.

Je suis parti du postulat que “si je maîtrise les leviers de la motivation, je peux déclencher la motivation d’achat chez mes prospects”.

Le résultat ?

Si ça t’intéresse, j’en parle largement dans le webinaire de jeudi.

Webinaire, Enquêtes et Marketing d'élite

résultats enquête 4

Car oui, jeudi, je ne sais pas si je vous l’ai dit, mais il y a webinaire gratuit pour tout le monde. Et on va se régaler. Que du haut niveau !

Déjà, on va parler de techniques avancées sur les enquêtes :
- comment avoir un taux de participation de 97%
- comment les utiliser pour qualifier les prospects les plus chauds et leur proposer un tunnel de vente adapté ?
- faut-il utiliser des cadeaux ?
- comment déterminer le prix de vente et le processus d’achat idéal grâce aux enquêtes.
Etc.

Et en cadeau, un modèle d’enquête complet dont le but est de pousser naturellement celui qui la suit vers l’achat. (Tu participes au webinaire, je te l’offre).

Et évidemment, si l’approche de vente basée sur la motivation t’intéresse, je t’en parlerai également.

Elle fait partie de la formation “Martketing Mentalist” avec 32 autres approches psychologiques (comme l’Hypnose, la C.N.V., l’Analyse Transactionnelle). Et tout ça, c’est utilisé pour créer des stratégies marketing qui convertissent au-delà de ce que tu peux espérer.

(Bon, je balance l’info maintenant, mais à la fin de la conférence, j’ouvrirai les inscriptions et les premières places seront proposées dans des conditions exceptionnelles).

Je ferai même gagner une place ! (Il s’agit quand même d’un cadeau à 2K€)

Allez, voici le lien : RÉSERVER MA PLACE MAINTENANT

A tout de suite les marketeux et les marketeuses d’élite.

P.S. : Si tu ne t’inscris pas tout de suite, je me permettrai de te relancer Jeudi dans la journée.

Laissez un commentaire